: (00 34) 972 152 640  

Dali et la Costa Brava, une si belle histoire d’amour

Vous envisagez de prendre vos quartiers dans cette si belle région qu’est la Costa Brava ? Difficile, lorsqu’on y a goûté, de ne pas se laisser charmer par les si nombreux atouts de la Costa Brava. Dali, qui naquit et mourût non loin de là, à Figueres, n’aurait certainement pas soutenu le contraire, lui qui s’est tant inspiré des beautés de cette superbe région pour créer.

Figueres, la ville natale de Dali

Visiter la Costa Brava ou s’y installer sans se lancer sur les traces de l’artiste catalan est presque une mission impossible. Le triangle dalinien est un passage obligé de la Costa Brava. L’artiste aimait les paysages typiquement méditerranéens de la Costa Brava, ses pinèdes, ses villages de pêcheurs, ses criques et ses falaises. Partez donc de Figueres, ville du nord-est de la Catalogne, où vous pourrez visiter le théâtre-musée Dali. L’artiste a réhabilité cet ancien théâtre municipal détruit durant la guerre d’Espagne et c’est là qu’il repose aujourd’hui, sous le dôme situé au centre du musée.

Portlligat, le petit port tant aimé de Dali sur le Costa Brava

Après cette visite, partez à la découverte de Portlligat. Ce petit village proche de Cardaques, tout à l’est de l’Espagne, abrite la maison-musée de Salvador Dali. Dès 1930, le génie catalan du XXe siècle a passé de nombreuses années dans ce petit port de pêche pittoresque qu’il adorait. Il s’installait régulièrement dans une petite maison de pêcheur qu’il n’a cessé de modifier et agrandir au fil des ans, et y a travaillé jusqu’à la mort de sa femme Gala, en 1984. Salvador Dali était émerveillé et inspiré par le paysage et les lumières de Portlligat.

Sa maison, devenue au fil des ans un véritable labyrinthe, offre plusieurs espaces extérieurs qui lui permettaient de jouir pleinement de cet environnement exceptionnel. L’artiste a d’ailleurs grandement contribué à la préservation de ce ravissant village, refusant de voir des constructions venir gâcher sa vue. Sur un grand nombre de ses œuvres, Dali a peint le paysage qu’il pouvait admirer depuis sa maison. La baie de Portlligat l’a également grandement inspiré et ses rochers apparaissent sur de nombreuses toiles. La maison de Dali se visite toute l’année, mais il est vivement recommandé de réserver sa place plusieurs jours à l’avance pour être sûr de pouvoir y pénétrer.

Le château de Gala Dali

A Pubol, dans la commune de La Pera, plus au sud et à quelques kilomètres de la mer à l’intérieur des terres, vous découvrirez le château Gala Dali. L’artiste a acquis cette bâtisse médiévale datant du XIe siècle pour l’offrir à sa femme et sa muse Gala. A sa mort, elle a été enterrée dans la crypte du château.

Comme Dali, vous êtes amoureux de la Costa Brava et rêvez de vous y installer ? Contactez l’équipe de N1 Immo qui vous accompagnera dans toutes les étapes de votre projet immobilier sur la Costa Brava.

Partager