: (0034) 972 152 241  

Devenir un expatrié en Espagne : quelles formalités accomplir ?

Les étrangers souhaitant devenir expatrié en Espagne doivent s’acquitter de formalités administratives. Dans leur ancien pays de résidence et en Espagne : chaque territoire a ses lois en matière de ressortissants étrangers. Découvrez en détail la législation en vigueur.

Faut-il un titre de résidence pour vivre en Espagne ?

Comme dans tout pays du monde, un titre de séjour est nécessaire pour vivre en Espagne. Appelé NIE (Numéro d’Identification des Étrangers), il est indispensable à toute personne non espagnole expatriée en Espagne. Le NIE est exigé pour échanger ou enregistrer le permis de conduire, ouvrir un compte bancaire, payer des factures ou afin d’accomplir les formalités pour acheter un bien immobilier en Espagne. Il est obligatoire pour les non-résidents ayant des intérêts sur le territoire espagnol.

Au-delà d’un séjour de trois mois, les non-résidents doivent s’enquérir d’une carte de séjour. La demande s’effectue auprès du Secrétariat des étrangers ou du Commissariat de Police le plus proche. Des imprimés, justificatifs de ressources et autres documents sont à fournir. Cette carte est réservée aux non-espagnols désirant vivre et travailler en Espagne.

Les futurs résidents à long terme en Espagne auront idée d’y installer leur résidence principale dans un bien qui leur appartient. Sans avoir obtenu de NIE ni de carte de séjour, il est impossible d’effectuer les formalités pour acheter un bien immobilier en Espagne. Pensez-y dès votre arrivée sur le territoire !

Partager