: (00 34) 972 152 640  

Passer sa retraite sur la Costa Brava : pourquoi c’est une bonne idée

Plusieurs milliers de Français, mais aussi de Belges ou de Suisses, ont déjà fait le choix de s’établir sur la Costa Brava pour y passer leur retraite. Cadre de vie, coût de la vie, marché immobilier moins cher en Espagne qu’en France : les raisons qui les poussent à s’installer de l’autre côté des Pyrénées sont nombreuses. Et vous, qu’attendez-vous pour vivre une belle retraite sous le soleil catalan ?

Le climat et l’environnement de la Costa Brava

Le taux d’ensoleillement et la douceur des températures contribuent bien sûr en bonne part à attirer les retraités vers l’Espagne et notamment vers la Costa Brava. Cette région est idéale pour des retraités souhaitant profiter des belles années qui s’ouvrent à eux. Les plus sportifs peuvent y pratiquer des activités nautiques. Les marcheurs peuvent s’y offrir de superbes balades, notamment sur le GR 92 qui traverse la Catalogne en longeant la côte.

Pour ceux qui préfèrent les activités culturelles, la Costa Brava est également riche de son patrimoine historique. De nombreux musées y sont accessibles. L’œuvre de Salvador Dali s’y découvre avec bonheur. La Costa Brava est aussi riche de sa culture populaire et de ses nombreux festivals de musique, de danse, de théâtre ou encore sa gastronomie.

Devenir résident espagnol

En tant qu’Européen, vous pouvez passer 3 mois en Espagne sans devoir accomplir la moindre démarche administrative. Mais si vous entendez vous y installer pour plus longtemps, il vous faudra faire une demande de titre de séjour, le Tarjeta de Residencia, qui est valable 5 ans et doit donc être renouvelé régulièrement.

Obtenir son NIE, numéro d’identification étranger, est indispensable lorsque l’on s’installe en Espagne pour une longue durée et que l’on compte y accomplir certaines démarches, comme acheter un appartement ou une maison par exemple.

Des impôts moins élevés en Espagne qu’en France

Il suffit d’avoir passé 183 jours en Espagne pour être considéré comme un ressortissant espagnol. En plus de démarches administratives peu contraignantes pour passer du statut de retraité français à retraité espagnol, une convention signée entre les deux pays permet aux Français installés en Espagne de ne payer leurs impôts qu’en Espagne, où ils sont moins élevés.
Si vous percevez une retraite versée par l’Etat français, il vous faudra vous acquitter de vos impôts en France. Vous bénéficierez toutefois d’une exonération de la CSG et de la participation à la dette sociale. Mais si vous percevez une retraite privée, et vivez en Espagne depuis plus de 183 jours, vous paierez des impôts espagnols.

Les prix de l’immobilier sur la Costa Brava

La chute des prix immobiliers engendrée par la crise de 2008 a encouragé beaucoup d’Européens à investir en Espagne, certains pour y vivre à l’année, d’autres pour y acheter une résidence secondaire, réaliser un investissement locatif ou encore préparer leur retraite au soleil.

Depuis la crise, une baisse de plus de 40% a été observée sur le marché immobilier espagnol. Voilà deux ans que les prix sont repartis légèrement à la hausse, mais ils demeurent sans commune mesure avec ceux pratiqués en France. Acheter une maison ou un appartement sur en Espagne est toujours plus intéressant qu’en France.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *